Black sigatoka

Photographie: A. Rieux

Mycosphaerella fijiensis est un champignon ascomycète responsable de la maladie des raies noires du bananier. En plus de son importante agressivité sur les bananiers desserts cultivés de façon industrielle, cette espèce est capable de réaliser un cycle de vie complet sur les bananiers plantains que l’on trouve de façon extensive dans toute la ceinture intertropicale. La maladie des raies noires a commencé à faire parler d’elle dans les années 60 en Asie du Sud-Est. Elle a été signalée en 1972-73 en Afrique puis en Amérique du Sud. Depuis, elle a conquis toutes les zones de production de banane à l’exception de l’Australie où des mesures drastiques de gestion (arrachage des plants infectés et applications massives de fongicides) ont permis d’éradiquer la maladie. Elle est considérée comme une menace majeure sur la culture des bananes et plantains.

Avec les collègues de l’équipe BECPHY de l’UMR BGPI, nous avons permis de  :

  • retracer l’histoire de la propagation mondiale de la maladie depuis sa découverte dans les années 60
  • mieux comprendre la dynamique épidémiologique de cette maladie
    • en modélisant son cycle de vie complexe
    • en mesurant les capacités de dispersion des deux types de spores qu’elle produit en phase épidémique
  • estimer les paramètres évolutifs liés à l’évolution de la résistance aux pesticides dans des populations de M. fijiensis
Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :